Valle Onsernone


Les villages de la vallée Onsernone, une des vallées les plus belles et les plus sauvages du Tessin, s’étendent sur de hautes terrasses qui permettent de distinguer un lit de vallée rude et sauvage avec sa rivière Isorno.

Comologno_3_2016_smallLes constructions paysannes, témoignage de fatigue et misère d’autres temps, se mêlent aux imposantes maisons de maîtres, certaines du XVIème siècle, commandées par des émigrants enrichis en France et en Italie. Les villages tels que Auressio, Loco, Russo, sont insérés dans un charmant paysage qui, de toutes les époques, a fasciné et attiré des artistes et écrivains amoureux de la nature, comme par exemple Vladimir Rosenbaum, Max Frisch, Jean Arp, Max Bill et Max Ernst.

Cette vallée s’étend sur une trentaine de kilomètres, du croisement de la vallée des Centovalli jusqu’aux frontières italiennes (une zone réputée pour sa contrebande jusqu’au milieu du 20è siècle).

Elle offre à l’excursionniste de multiples itinéraires : d’agréables montagnes avoisinantes jusqu’aux Alpes plus éloignées et des sommets de 1’500m à 2’500m d’altitude, des rivières et ruisseaux aux eaux limpides pour pêcher ou simplement se reposer, sans oublier une visite aux « Bagni di Craveggia », source thermale déjà connue en l’an 1200.

A Loco se trouve l’imposante église baroque dédiée à St. Rémi, mentionnée depuis le XIème siècle, et le Musée Vallerano qui offre au visiteur l’indispensable apport historique-artistique-culturel pour mieux connaître la vallée ; l’appendice du musée est le vieux moulin restauré depuis peu qui, au rythme du passé, continue à broyer le maïs.

A Comologno, se trouve « la Barca », la maison d’Aline Valagnin et Vladimir Rosenbaum.

Nous vous recommandons une visite à l’Info-point Valle Onsernone à Auressio, un des premiers villages de la vallée. Vous y trouverez toutes les informations, possibilités d’excursions et produits locaux de la Vallée.

Plus d’infos sur la vallée

Emission Passe-moi-les-Jumelles du 13 mai 2016